Bourses 2016 L’ORÉAL-UNESCO

Félicitations à Olga Romaskevich, mathématicienne, doctorante à l’Unité de mathématiques pures et appliquées (UMPA) de l’ENS de Lyon et à l’École des Hautes Études en Sciences Économiques de Moscou, l’une des 30 lauréates des Bourses françaises L’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » 2016.

Actuellement ATER à l’ENS de Lyon, Olga Romaskevich dont les recherches portent principalement sur les systèmes dynamiques, la géométrie et la théorie des groupes, soutiendra sa thèse début décembre. Une thèse en cotutelle entre l’UMPA, de l’ENS de Lyon et l’École des Hautes Études en Sciences économiques de Moscou, effectuée sous la direction d’Étienne Ghys, Directeur de recherche au CNRS à l’ENS de Lyon, et soutenue par le Labex MILYON.
En plus des activités de recherche et d’enseignement, elle est fortement impliquée dans les activités de diffusion de la culture mathématique, notamment auprès de la Maison des mathématiques et de l’informatique de Lyon. Elle participe en ce moment à la création d’une exposition virtuelle sur la mécanique céleste, « Les mathématiques du ciel », dans le cadre d’une collaboration de l’ENS de Lyon avec le Musées des Confluences.

Parmi les 30 candidatures retenues par le jury présidé par le Professeur Bernard Meunier, Président de l’Académie des sciences, quatre sont lyonnaises. Ainsi, Olga Romaskevich, mais aussi Pauline Nauroy, biologiste, doctorante à l’Institut de génomique fonctionnelle de Lyon (IGFL), Laurie-Anne Sapey Triomphe, doctorante au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon (CRNL) et Aline Muyle, post-doctorante au Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE) mettent à l’honneur l’excellence de la recherche scientifique du site de Lyon.

En savoir plus :