École de printemps sur les analyses et optimisations polyédriques

« Spring School on Polyhedral Code Analysis and Optimizations »

Du 13 au 17 mai 2013
A Saint-Germain au Mont d’Or (69)

56 participants venus de Belgique, Chine, France, Inde, Irlande, Italie, Etats-Unis, Royaume-Uni, y compris des chercheurs de l’étranger ayant des intérêts de recherche éloignés des codes polyédriques, ont contribué à la réussite de cette école de printemps.

Depuis plus de 20 ans et la publication des articles fondateurs de Paul Feautrier (LIP), la communauté française dans ce domaine est particulièrement active sur les optimisations et analyses de code dites polyédriques.

Dans le monde, des équipes académiques mais aussi industrielles sont également à la pointe dans ce domaine, et ces techniques intéressent une audience de plus en plus large, notamment grâce au développement de nouveaux logiciels d’optimisation performants et concurrentiels pour des domaines applicatifs allant de l’analyse et la vérification de programmes à la compilation pour FPGA (field-programmable gate array).

Malgré ces nouvelles applications prometteuses, la communauté de recherche dans ce domaine doit encore faire un effort de structuration, notamment à des fins de dissémination (en particulier des logiciels).

Avant 2013, le seul événement scientifique propre aux optimisations polyédriques est le colloque IMPACT, un colloque satellite de la conférence HIPEAC, récemment initié avec succès par Christophe Alias (LIP) et Cédric Bastoul (UVSQ) en 2011.

C’est dans ce contexte que l’objectif de cette école « Spring School on Polyhedral Code Analysis and Optimizations » fut double, avec à la fois une ambition pédagogique et de diffusion vers les étudiants du domaine et vers des chercheurs de domaines connexes, et une ambition de structuration des connaissances pour les experts du domaine, en vue de la création d’une page web future de la communauté ou d’un ouvrage de référence.

Déroulement de l’école « Polyhedral Code Analysis and Optimizations »

Sept sujets différents (par demi-journée et par un ou des expert(s) invité(s) différent(s)) :

  • les liens entre les approches exactes, au cœur des techniques polyédriques, avec deux exposés :
  • les techniques d’interprétation abstraite (exposé d’A. Miné, CNRS, ENS Paris)
  • les techniques d’approximations (exposé de B. Creusillet, de la compagnie Silkan)
  • historique du domaine (par P. Feautrier et S. Rajopadhye, Colorado State University)
  • ordonnancement et transformations de codes (par L.-N. Pouchet, UCLA),
  • manipulations de relations sur les entiers (par Sven Verdoolaege, Leuwen/Inria),
  • compilation pour mémoire distribuée (par U. Bondhugula, IIS Bangalore, et Alain Darte, LIP),
  • optimisations pour parallélisme SIMD (par P. Sadayappan, Ohio State University et N. Vasilache de la compagnie Reservoir Labs, New York).

http://labexcompilation.ens-lyon.fr/polyhedral-school/