Géométrisation de la correspondance de Langlands locale

Ce problème a émergé à partir de trois avancées majeures récentes en géométrie arithmétique :

  • l’invention par Scholze de la théorie des espaces perfectoïdes,
  • le travail de V. Lafforgue sur la correspondance de Langlands pour les corps de fonctions, et
  • l’introduction par Fargues et Fontaine de la courbe fondamentale de la théorie de Hodge p-adique.

La seconde partie du trimestre « Groupes algébriques et géométrisation du programme de Langlands » fera le point sur les dernières avancées.